Suivre telesphore.org sur Twitter Suivre telesphore.org sur Flickr Suivre telesphore.org sur Instagr.am Flux RSS Contactez-moi Plan du site Certifié PHP Zend Engineer

J’ai connu la Fnac

25 décembre 2014 | Divers

Je cherchais à acheter un livre sorti une semaine plus tôt. Natuellement disponible chez Amazon au même prix qu’ailleurs, mais avant je voulais feuilleter le contenu pour être sur que ça vaille l’achat. Hors, impossible de mettre la main sur des photos de l’intérieur du livre ni aucun article ou critique sur le contenu du livre.

Comme pour le coup je tenais vraiment à voir le contenu avant d’acheter je décide d’aller à la Fnac, après avoir vérifier sur leur site qu’il était disponible en magasin.

Je me rend au rayon “Cuisine” de l’espace livres, vu que le sujet principal du bouquin tourne sur les recettes. Je parcours le rayon une fois, deux fois, 10 minutes et je finis par m’adresser à une vendeuse.

Je lui donne le nom du livre, qu’elle ne connait pas, en même temps vu le nombre de bouquins existants rien que dans ce magasin on ne peut pas lui en vouloir.

Elle regarde sur son ordinateur et me dit: “Il est rangé au rayon Arts et spectacle”. Ah. Bien, curieux, mais allons y. Nous cherchons dans le rayon, mais malgré deux paires d’yeux, pas de livre.

Elle retourne à son ordinateur et puis dit “Ah non, en fait il est rangé dans “Films”.

Là je comprends que ça va être compliqué.

Je la laisse aller dans le rayon film, elle cherche, cherche… et me dit, je vais voir dans la réserve.

Elle s’en va à l’autre bout du magasin, puis revient au bout d’un moment et me dit, je vais voir dans l’autre réserve, et repart à l’opposé du magasin.

Le rangement me semble très pratique :)

Plusieurs minutes s’écoulent, elle revient et va directement chercher une collègue. Cette collègue s’empresse d’aller sur l’ordinateur et lui dit: “Il est rangé dans Arts et spectacle”

A deux elles vont dans ce rayon et y recherche le fameux livre. En vain. Bien sur.

Elles s’en vont alors à deux dans la réserve. Les minutes passent, puis la porte de la réserve s’ouvre et voilà 3 personnes qui cherchent ce livre.

Le 3e vendeur va à l’ordinateur et, le malin, ouvre un autre logiciel ! Puis après quelques clics leur dit: “Il est rangé dans le rayon Cuisine”. Bah tiens.

Tout le monde se dirige vers le rayon, et 3 vendeurs cherchent le livre, toujours en vain. Moi j’avais arrêté de chercher depuis longtemps, vu le livre et sa taille, il était évident qu’il n’était pas là.

La vendeuse me dit: “On en a reçu 2, on va le trouver” Je patiente, et ils repartent à 3 dans la réserve.

Je me dit 2 livres, ça se trouvent ils ont été vendus et ça, le logiciel ne le dit pas :) En tout cas, avec 2 livres dans une Fnac, c’est sur que les ventes vont pas exploser…

Et à un moment, la vendeuse revient tout sourire, le livre en main. Elle était contente elle avait trouvé 1 livre. J’ai perdu 45 minutes.

Je feuillette le livre, vu que c’était mon but premier, et je remarque une page déchirée. Un trou dans le papier. Je finis mon parcours du livre (satisfait de ce que je vois comme contenu) et je retourne voir la vendeuse.

Vous auriez le 2e exemplaire du livre ? Celui ci a une page déchirée. “Bien sur”, elle prend le livre et se dirige vers la réserve. Puis revient me voir, et me dit “C’est où qu’il est déchiré ?”

Je lui montre la page, et voit le trou et dit “Ah oui, je vais le mettre au rebut” On ne se pose pas trop de question. 2 livres en stock, 1 au rebut. Les ventes ne décollent toujours pas.

Si le livre avait été pour moi, moyennant une remise je l’aurai pris ce livre abimé, un trou sur une page d’interstice, y avait juste à retourner le papier abimé, rien de bien méchant, mais vu que c’est un cadeau, tant pis, et même temps elle n’a pas essayé de me proposer quoi que ce soit. Côté vente ça ressemble à la gestion de la réserve.

Elle revient avec le 2e livre, que je feuillette avec un tout autre but, et ne trouvant pas de défaut je me dirige vers la caisse.

Le livre étant au même prix que sur internet, je gagne 1 centime de frais de port amazon qui viennent gonfler la facture pour assurer à la Fnac une concurrence loyale :)

Mais voilà qu’à la caisse on me propose de mettre mon livre dans un sac pour 5 centimes ! Oui, en magasin on demande 5 centimes de frais de port. Car il s’agit bien de porter mon livre entre ce magasin et chez moi.

Alors ça se plaint, ça demande des lois (oui des lois !) et au final ils arrivent, tout seul, à se tirer une balle dans le pied.

Je refuse et demande un emballage cadeau, gratuit, afin de ne pas sortir avec mon livre comme ça, sous la pluie.

J’ai connu la Fnac.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Yoolink
  • Scoopeo
  • bodytext
  • del.icio.us
  • Facebook
  • TwitThis
  • Wikio FR
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Slashdot
  • Google
  • Live
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!

  1. Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

  1. * Commentaire :

  2. * Recopiez le code :